Reiki et Magnétisme

Quelles sont les différences ?

On pourrait penser qu’il s’agit de la même chose; ce n’est ni complètement faux, ni complètement vrai.

Tout d’abord, le Reiki, lui, peut s’enseigner, et s’apprendre. Tout le monde peut en faire et les formations sont très accessible. Bien souvent, le magnétisme relève d’un don. Il est transmis par quelqu’un qui en est lui-même porteur, ou encore cette faculté peut se révélé lorsqu’on sort d’un coma. On ne choisit généralement pas d’être magnétiseur (il existe néanmoins quelques formations au magnétisme). Le pratiquant utilise son propre fluide énergétique pour soulager. IL est donc nécessaire qu’il se recharge, Car le magnétiseur risque parfois de donner de sa propre énergie et d’être fatigué après un soin, voire même de récupérer les problèmes de la personnes qu’il traite. Cela peut arriver s’il “perd” le contact avec l’énergie universelle, s’il est fatigué, s’il n’est pas neutre. Cela peut arriver à certains magnétiseurs qui ne se ressourcent pas convenablement et qui ont un tel charisme, une telle énergie qu’ils “donnent d’eux-mêmes”. Ils donnent en fait le surplus, réserves. Or, la nature a horreur du vide et les informations contenues dans notre corps subtils de la personne en demande vont parfois migrer dan l’aura du magnétiseur. LI existe pas ce genre de risque de transfert énergétique avec le Reiki, car seule l’énergie universelle (le Rei) est conduite, et non pas le Ki du donneur. De plus le magnétisme ne se pratique que sur quelqu’un d’autre, on ne peut pas en faire sur soi. Alors que le Reiki peut (et doit) se pratiquer pour soi-même également. Le magnétisme agît plutôt sur le plan physique avec participation très active du pratiquant, une volonté. Le Reiki agit sur tous les plans (physique, psychique, spirituel) sans engagement personnel du pratiquant: c’est le non-vouloir.

Quant au Reiki, cela s’apprend, une initiation est nécessaire. Le pratiquant utilise l’énergie du ciel et de la terre, qui est canalisée vers ses mains. IL n’a donc pas besoin de se recharger. Le Reiki ne consiste pas uniquement en des séances d’imposition des mains pour soulager. Il se réfère également à une philosophie qui en 5 principes ert permet au donneur, comme au receveur, d’acquérir la conscience de son implication. Il ne s’agit donc pas uniquement de soulager des maux, mais de grandir sur un chemin personnel et spirituel. La souffrance peut alors s’alléger de surcroît.

Pour conclure, on peut dire que les deux sont complémentaires. L’un est plus “généraliste”, plus “doux” et quelquefois plus long à produire ses effets; c’est le Reiki. L’autre est plus direct ,à effet quasi immédiat. Le Reiki est surtout une voie, avec tout ce que cela peut sous-entendre dans les pratiques extrême-orientales.

Si vous choisissez la voie du physique et de la spiritualité, je vous propose de découvrir le reiki : https://spiritualite.com/service/243-soin-reiki-un-pas-vers-la-guerison